... Index du Forum

...
Lieu de diffusion et de discussion autour de toutes les pratiques liées à l'écriture.

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Ce que je fais

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    ... Index du Forum -> ECRITURE, etc. (C'est l'endroit où poster vos textes, mais aussi vos images, sons, vidéos, etc. ; c'est aussi l'endroit où les commenter) -> Salon général
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Lucien Brelok



Inscrit le: 27 Jan 2015
Messages: 50

MessagePosté le: 04/05/2015, 23:05    Sujet du message: Ce que je fais Répondre en citant

PublicitéSupprimer les publicités ?
Ce que je fais ce n'est plus de la littérature on ne peut plus se gorger le mou du ventre avec en sirotant son lapsang tout contre ce que je fais, pas plus que survivre à la mort des proches avec, ce que je fais ça ne change pas non plus sa vie. Au lieu ça opère sagement dans la vase où ça rampe ça opère une digestion, ça met en gestation et en attente pour plus tard les zeupha d'autres du redit-refait, ça ne veut plus jamais qu'on le taxe de métaphore ni qu'on lui emprunte celles que ça propose : après des balais fondateurs où je vous avalais des villes, après avoir à l'estomac tant de tant longues complaisances et supporté aussi les petits pas des autres dans mon crâne du ramonsieuramadame qui vous dit moi ce que j'aime c'est ceci, faut que je vous en parle avant de vous acheter votre livre et vous allez m'écouter je suis le client bordel de merde c'est compris tu as compris connard pendant les douze prochaines minutes je m'octroie le droit de viol sur ta tête de con d'auteur indépendant qui se lance dans le milieu touça touça et je te parle par exemple de mon jardinage au roundup et tu m'écoutes si tu veux que je te lache tes douze euros pour ton livre que je lirai pas mais que j'exposerai sur la table basse du salon juste à côté de mon édition dernière en date du diplo/figaro/je veux dire de la voix du nord, maintenant c'est allé se baigner dans des sucs plus tendres et c'en est revenu triste des gens de lettres, à tout rompre pour qu'on l'accepte quand même et prêt même à oublier même d'où ça venait.

Ce que je fais maintenant ça conserve ses distances car on les a pas trouvés les ni-ni-ni-ni ; ni les pères ni les frères ni la famille, et ce que je fais se sent tout seul avec son quatrième ni asymétrique pas vraiment excentrique, ça n'a pas le bénéfice de la première rencontre où ça perd ses moyens devant n'importe quelle personne d'un peu d'envergure et ça boit trop beaucoup trop et beaucoup trop vite avant de s'embourber dans plein de tentatives qui vont dans plein de sens de se mettre en avant de montrer que c'est sage.

Ce que je fais c'est ramassé dans la certitude féroce de sa férocité, c'est venu derrière vous sans bruit, vous ne l'avez pas vu c'est votre faute si vous ne l'avez pas vu, et ce que je fais ça ne supporte pas la middle class qui se la joue prolo. Je ne sauverai rien à votre épuisante tendance à concilier des bidons d'huile à la désespérance dénommé si je ne m'abuse Christophe Tarkos, je n'ai encore rien lu de vous, vous exercez à l'heure où je m'exprime sur moi une fascination teintée d'un mépris de sauvegarde et j'achèterai bientôt vos livres un jour où je serai moins si petit fragile tout pourri, quand je serai courageux, il faut être courageux pour lire de la poésie en 2015 beaucoup plus courageux pour en lire que pour en écrire ; je ne sauverai mais vraiment rien de vos inventaires d'incivilité monsieur Jacques-Henri Michot vous m'avez écœuré avec vos poses de vieux marin famélique plein d'autorité dans les lectures poétiques et les applaudissements mous pleins d'un enthousiasme mou de la préciosité qu'ont tous les littéreux comme dit Anaël.

Ce que je fais prend la chose très au sérieux, trop au sérieux même comme en amour où ça se casse tout le temps la gueule, et ça n'a pas le temps de s'emmerder avec une quelconque élégance, d'autant moins que je décide si ça doit être révélé.

Ce que je fais se justifie tout seul une place et pense que ça n'en a pas, c'est dur de se sentir comme ce que je suis qui fait ce que je fais, alors ce que je fais me réconforte et c'est gentil de sa part. Un jour je montrerai ce que je fais peut-être, mais j'ai peur de découvrir que ce n'est pas un chat mais un éléphant et d'être triste alors, mais ce que je fais ça n'a pas le droit d'être triste : ce que je fais ça serre les dents quand ça chiale, quand ça n'en peux plus de voir que tous les vrais héros du petit peuple d'où ça pense que ça vient aussi sont trop occupés d'on ne sait quoi pour te sortir l'expensive shit qui pourrait rendre un intérêt fédérateur aux jeux de claquements de langue auxquels s'affairent les poètes en forme de fils de putes qui jouent les mecs gonflés. Donnez-moi quelque chose d'aussi tout près mais raté que le rap en matière de livres au moins, j'ai cherché je ne trouve rien.
  
Revenir en haut
Christophe Siébert
Administrateur


Inscrit le: 23 Jan 2015
Messages: 631

MessagePosté le: 05/05/2015, 09:24    Sujet du message: Ce que je fais Répondre en citant

classe
Revenir en haut
Gilles Laffay



Inscrit le: 26 Jan 2015
Messages: 437

MessagePosté le: 06/05/2015, 11:09    Sujet du message: Ce que je fais Répondre en citant

non
Revenir en haut
Lucien Brelok



Inscrit le: 27 Jan 2015
Messages: 50

MessagePosté le: 06/05/2015, 14:11    Sujet du message: Ce que je fais Répondre en citant

Merci Christophe !
Revenir en haut
Gilles Laffay



Inscrit le: 26 Jan 2015
Messages: 437

MessagePosté le: 06/05/2015, 14:46    Sujet du message: critique a la facon sainte beuve Répondre en citant

le pb ce n'est spécialment ce que tu ecris c que christophe (coucou christophe) aime bien ce que tu écris parce que tu écris comme lui


comme disait Brancusi, a l'ombre des grands arbres rien ne pousse ( en parlant de rodin)


désolé sorry but enfin je ne suis pas fanatique du style pôur le style quoique mais bon


comme dit un ami : bon


c pour ca que j'ai dit non je ne suis certainement pâs un grand poete (un grand buveur oui like ataturk ) mais je pense que développer une FACON d'écrire propore ou sale c ca l'ECRITURE et pas dire MERCI CHRISTOPHE comme si tu disait merci a papa parce qu'il t'a ht de la barbe a qui? barbatruc ( christophe j'espere que mon nouveau deliere de critique n'est pas trop bas, enfin je pense que c au dessus de la ceinture, on est entre gentelmen et girl) enfin c mon avis ce texte est bien mais under influence l'important : l'echarpe, jamais nouée


bises a vous 2


je sais je suis con et ducon et triple con mea culpa j'ai honte, etc.
Revenir en haut
Lucien Brelok



Inscrit le: 27 Jan 2015
Messages: 50

MessagePosté le: 06/05/2015, 14:51    Sujet du message: Ce que je fais Répondre en citant

ok man
bises aussi
Brancusibises à toi
;)
Revenir en haut
Gilles Laffay



Inscrit le: 26 Jan 2015
Messages: 437

MessagePosté le: 06/05/2015, 15:54    Sujet du message: thx Répondre en citant

mot ouais
Revenir en haut
Noyautier



Inscrit le: 21 Fév 2015
Messages: 52

MessagePosté le: 07/05/2015, 13:47    Sujet du message: Ce que je fais Répondre en citant

J'en reviens à ma question sur la quasi absence de ponctuation. Quel est l'intérêt ?
(ma question est sincère et ne reflète en rien une indignation)
Revenir en haut
Lucien Brelok



Inscrit le: 27 Jan 2015
Messages: 50

MessagePosté le: 07/05/2015, 14:13    Sujet du message: Ce que je fais Répondre en citant

Quand même elle en reflèterait une, c'est l'jeu.
Alors, ce texte et l'autre, tu t'en seras rendu compte, c'est pas du tout pareil. C'est donc pas du tout pour les mêmes raisons.
Ca c'est un texte "fond de tiroir" en quelques sortes. Je dis ça dans le sens où c'est écrit d'une seule traite, et que le but est surtout de me sentir mieux après.
C'est des textes que j'écris en tag avec des markers, parce que j'adore les tags d'une part (même si j'ai pas des très bons souvenirs du milieu), et parce que ça me permet de réfléchir un minimum à ce qui vient après pendant que j'écris (les lettres sont plus longues à former)
Dans ces textes là, y'a pas de réelle volonté de virer la ponctuation ou quoi que ce soit, mais elle est limitée au maximum, en partie aussi parce qu'elle est moins graphique.
Après, ça permet aussi de donner un rythme, parce qu'il y a des moments où on attendrait une virgule et qu'elle y est pas.
J'aime bien jouer sur ça, et manger les expressions aussi
Genre quand j'écris "au lieu" à la place de "au lieu de ça," j'estime qu'on comprend quand même, mais que ça précipite le rythme de la phrase.
Revenir en haut
Noyautier



Inscrit le: 21 Fév 2015
Messages: 52

MessagePosté le: 07/05/2015, 14:21    Sujet du message: Ce que je fais Répondre en citant

Yop,
On n'arrête pas de se croiser : D
Je viens de répondre sur le repas à cinq I
Ton point de vue intéressant
Revenir en haut
Lucien Brelok



Inscrit le: 27 Jan 2015
Messages: 50

MessagePosté le: 07/05/2015, 14:25    Sujet du message: Ce que je fais Répondre en citant

thx !
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 11:59    Sujet du message: Ce que je fais

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    ... Index du Forum -> ECRITURE, etc. (C'est l'endroit où poster vos textes, mais aussi vos images, sons, vidéos, etc. ; c'est aussi l'endroit où les commenter) -> Salon général Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com